Une paralysie de la bouche, une paralysie d’un bras ou d’une jambe, un trouble de la parole, l’endormissement d’un hémicorps, un obscurcissement de la vision peuvent être les signes d’un AVC. Ce sont souvent les proches qui sont témoins d’un AVC et qui font appel.

L’accident vasculaire cérébral est dû soit à l’occlusion d’une artère du cerveau (infarctus cérébral) soit à une hémorragie cérébrale (la rupture d’un vaisseau artériel ou veineux).

Le sujet de l’AVC est illustré par des témoignages de patients, des écrits médicaux, des explications détaillées du Professeur Laloux, neurologue au CHU Namur et une émission Matière Grise. Tous ces moyens nous permettent de comprendre qu’est-ce l’AVC et pourquoi il est primordial de tout mettre en œuvre pour que les traitements soient administrés le plus précocement possible.

Un traitement précoce permet d’éviter des décès mais il permet aussi de diminuer le risque d’une dépendance à cause d’un handicap qui pourrait être sévère.

Prévenir l’accident vasculaire cérébral repose un mode de vie sain et le contrôle des risques cérébrovasculaires : bouger, arrêter de fumer, traiter l’hypertention artérielle et combattre le cholestérol et le diabète.


spot
Influence des délais d'attente dans le traitement de l'AVC aigu

Influence des délais d'attente dans le traitement de l'AVC aigu

Patrice Laloux



téléchargement


Signes de la maladie: AVC

Signes de la maladie: AVC



téléchargement


Icapros

Projet transfrontalier (2009-2014)

logos

Amélie

Campagne d’information en Belgique (2015- 2016)

logos